Les Ateliers Business de 2023

(programme en cours de réalisation)

Les ateliers sont limités à 100 places maximum :  entrée uniquement avec le badge spécifique Atelier, 2 personnes par structure.

ACTUALISATION DE LA CHARTE DE L’ANIMATION EN GÉRONTOLOGIE
GAG LAB
11H30 12H30

L’actuelle Charte date de 2006. Pour lui conserver sa pertinence, notre congrès CNAAG de novembre 2019 a décidé son actualisation. La crise des années 2020-2021 a retardé ce travail. Il sera mené par le GAG tout au long de l’année 2022, par des travaux sur nos sites www.anim-gag.fr, des réunions de nos associations locales, et des ateliers lors des salons Age3. Nous partirons des articles de l’ancienne charte, et les débats proposeront des modifications adaptées.

La version actualisée sera validée au Congrès CNAAG des 29 et 30 novembre 2022, et s’y ajouteront des éléments de déontologie de l’animateur social.

COMMENT MESURER L’EFFICACITÉ D’UNE BONNE COORDINATION DANS LA PRISE EN CHARGE NUTRITIONNELLE ?
1
09H30 10H30

La prise en charge nutritionnelle en EHPAD implique la participation active de tous les professionnels.
Cette coordination est nécessaire et demande parfois de nouvelles organisations aboutissant à la création d’autres référentiels.
Elle a pour principal objectif d’améliorer la qualité de vie des résidents en plaçant les enjeux de la dénutrition et de la dysphagie au centre des discussions.
Partant des différents constats réalisés au sein des EHPAD, nous vous proposons d’échanger sur la mise en place de cette coordination et sur les outils de mesure.

Intervenant : Aline VICTOR
Chef de projet Expert Nutrition & Business Developpement - Nutrisens
« COMMENT LE DESIGN PAR LES USAGES ET LE DESIGN SOCIAL PEUVENT TRANSFORMER ET AMÉLIORER L’EHPAD »
2
11H30 12H30

De plus en plus d’initiatives et de projets sont développés pour trouver ensemble les solutions de l’Ehpad de demain. Partir du terrain et de la réalité vécue par le personnel et les résidents semble aujourd’hui assez évident pour améliorer le quotidien de tous dans les établissements. Le design qu’il soit des usages ou social relève d’une démarche de co-construction qui mobilise les expertises et l’expérience de toutes les parties concernées pour améliorer la qualité de vie. L’objectif est de penser ou de repenser le cadre de travail (lieu de soin) et la résidence (lieu de vie). Remettre le soin et l’humain au cœur de la vie en Ehpad.
L’enjeu de cette table ronde est de revenir sur les principes du design des usages et social et de présenter des exemples concrets de projets qui apportent des solutions différentes et bénéfiques pour les établissements.

Intervenante : Laetitia GIUBBI
Consultante pour DLM Créations
Intervenant : Jean-Marc BLANC
Directeur général de la Fondation i2ml, Institut Méditerranéen des Métiers de la Longévité – Living lab d’Adaptation de la société au vieillissement, Nîmes/Toulouse Métropole
Intervenant : Didier SAPY
Directeur Général de la Fédération National Avenir et Qualité de vie des Personnes Agées (FNAQPA)
Intervenante : Florence MATTHIEU
Fondatrice Aîna : Elle racontera son expérience en design social et son projet en immersion réalisé dans le cadre du laboratoire des solutions de demain financés par la CNSA.
Personnel d’un EHPAD
« UN ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES CENTRÉ SUR LEURS OCCUPATIONS TOUT EN FAVORISANT LEUR PROTECTION »
3
14H00 15H00

L’ergothérapeute s’engage dans la promotion de l’équilibre occupationnel des personnes âgées. Sécurité, autonomie et performance sont les objectifs principaux de l’accompagnement de l’ergothérapeute pour permettre à chaque personne de réaliser ses activités quotidiennes et garantir une qualité de vie satisfaisante. Adapter l’environnement physique et social dans une approche centrée sur les besoins et les envies des personnes est la meilleure manière de les protéger. L’ergothérapeute agit dans une démarche pluridisciplinaire pour veiller au respect des choix de la personne accompagnée et valoriser ses engagements dans des processus de changement visant à son épanouissement.

Intervenante : Anne Laure LOPEZ
Ergothérapeute - ANFE
L’ANIMATION DE LA VIE SOCIALE : UN MOTEUR ESSENTIEL DES RÉPONSES DE DEMAIN
4
15H30 16H30

Les piliers des EHPADs (concentration et sanitarisation) se sont effondrés. Les discours (officiels et institutionnels) sur le « à la fois projet de soins et projet de vie » étaient trompeurs (rapport de 1 à 50 entre l’animation et les soins, budget comme personnel) et rarement mis en œuvre : confinements parfois abusifs, limitations de libertés insupportables, proches exclus (et devenus exigeants), désertion de certains personnels, sécurité fictive créatrice d’autres maux… Les demandes vont vers des structures respectueuses, ouvertes, souples, multi-dimensionnelles.
L’animation de la vie sociale a tenu, s’est consolidée, et se situera comme un acteur clef de l’ouverture. Comment ? A quelles conditions ? Avec quels acteurs ? Une démarche qui se situe davantage dans la transformation des priorités que dans la transgression…

Intervenant : Bernard HERVY
Fondateur et vice-président du GAG, Paris.

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE :

Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

S'INSCRIRE